samedi 1 août 2015

Episode 6 - Le pont-levis


Les lapins ne sont pas ce qu’ils semblent être.

Bienvenue à Valnuit.

Nous avons eu écho de quelques coupures de courant à travers Valnuit ces deux dernières heures. Si vous en vivez une… bon ben vous pouvez pas m’entendre, hein ?
La Direction Municipale de l’Equipement de Valnuit déclare qu’ils travaillent à déterminer la cause des coupures, lesquelles errent à travers la ville dans un va-et-vient continu, tel le mouvement d’une énorme bête. Ceux dont le quartier a été touché par les coupures rapportent avoir entendu des cris de faucons au-dessus d’eux et que, quand les lumières sont revenues, ils se sentaient être, peut-être, des personnes différentes : leurs mémoires et identités étaient les mêmes que toujours mais, soudainement, elles leur semblaient être des costumes qui n’iraient pas tout à fait. Comme si tout cela leur était neuf. Comme s’ils avaient été échangés avec quelqu’un qui serait exactement comme eux. Comme si tout ce qui était familier serait étranger pour toujours.
Gardez des lampes torches avec des piles supplémentaires, ainsi qu’un album photo de votre enfance à portée de la main ce soir, au cas où.


La rénovation du Pont-Levis de la Vieille Ville a encore connu un revers cette semaine quand les ingénieurs ont constaté que le tissu d’ameublement utilisé pour construire les tours du pont absorbe l’eau et rend instable les fondations. L’effondrement de cette semaine est le troisième en autant de mois. Les équipes de construction ont essayé de construire les soubassement des tours du pont à l’aide de carton ondulé, de crème à café déshydratée sans lactose et de saladiers en céramique. Rien n’a fonctionné. Les ingénieurs demandent de l’aide pour définir avec quoi les tours de pont correctes sont faites. Si vous avez des tuyaux, veuillez les écrire sur des pages de cahier et leur envoyer à

Pont Magique S.A.
Boîte Postale 616

N’écrivez pas à la main et n’utilisez pas de mots trop longs. Des dessins clairement légendés sont préférables.

Mesdames et messieurs, nous sommes à nouveau à cette période de l’année : le moment de notre campagne annuelle pour récolter des dons. Désolé de vous faire faire ça mais, vous savez, Valnuit a une grande programmation radio soutenue par la communauté et, le truc avec la radio soutenue par la communauté … Ben c’est qu’elle est soutenue par les auditeurs, tels que vous. Ainsi que par le Guatemala et quelques camionneurs syndiqués qui sont, parfois, simplement trop généreux.
Toute somme que vous pouvez donner aidera à soutenir notre programmation communautaire. Un euro, ou deux, ou même du sang.
Prenez WizzzFM, notre radio de nombres locale, émettant depuis cette immense et étrange antenne, construite à l’arrière de la station essence abandonnée, Rue de Paris. Saviez-vous qu’elle émet une voix féminine monotone lisant des suites de nombres apparemment aléatoires, séparées par des carillons, 24 heures par jour, sept jours par semaine ? Comme vous pouvez l’imaginer, ce genre de boulot ne fait pas rentrer beaucoup d’argent - à moins que ce ne soit le cas.
Pour être honnêtes, ici à Radio Valnuit, nous ne savons pas vraiment à quoi sert cette station ou à quel maître elle est dévouée. Mais nous savons qu’elle est un organe vital de notre communauté et nous devrions tous nous porter à son secours. Nous vous remercions de votre soutien. Appelez nous ! Nous n’avons pas de numéro : murmurez simplement “Algonquinie abandonnée” dans votre combiné téléphonique et les Anges, ou Facebook, ou quelque chose nous fera suivre une contribution appropriée directement de votre compte bancaire.

Plus sur la débacle du pont-levis.
C’était le branle-bas de combat, ce matin, à l’hôtel de ville. Suite à cette nouvelle addition à une longue liste d’échecs municipaux, le conseil municipal s’est retrouvé sous un feu roulant d’accusations des citoyens pour avoir gâché l’argent des impôts dans des services innefficaces, hors budget et en retard sur le planning.
Un critique, qui souhaite rester anonyme, a déclaré “Nous n’avons même pas de rivière ou de baie à Valnuit. Il n’y aura jamais aucun bâteau ici qui aura besoin d’un pont-levis !” Et il a poursuivi en… Vous savez quoi ? Tant pis. Je peux vous dire immédiatement que c’est Stéphane Carlsberg qui a dit ça et qu’il est un gros rabat-joie ! Avez-vous remarqué que jamais il ne remplace ses enjoliveurs ? C’est de la paresse, purement et simplement. De la paresse. Je ne peux pas le laisser pourrir notre ville en lui refusant son pont-levis quand lui-même n’est pas capable d’entretenir une Corolla marron !

Notre quotidien Aujourd’hui Valnuit a annoncé que, dû à une augmentation violente des coûts d’impression, ils remplaçaient l’édition papier par une toute nouvelle “édition Imagination”. La rédactrice en chef Eliane Keurd nous a expliqué que “au lieu de confiner nos clients au modèle dépassé de l’encre sur papier, nous les autorisons à choisir les informations qui les intéressent vraiment en les laissant imaginer les informations qu’ils souhaitent. Non seulement cela fait baisser les coûts mais, en plus, cela permet aux lecteurs de recevoir les infos en couleurs et en mouvement, au sein d’un espace mental adapté à leurs besoins.”
L’abonnement à cette édition sera obligatoire et automatique, pour un coût limité à 60€ par mois.

Ce vendredi au stade Allan Kardec du Lycée de Valnuit, c’est le match annuel de rugby entre la brigade de pompiers de Valnuit et la police secrète municipale. L’argent récolté par le match permettra de soutenir le développement d’un arsenal nucléaire pour une milice religieuse indonésienne cherchant à renverser leur gouvernement hérétique, ainsi que la fondation “Fais un voeu”.
Alors, même si vous n’aimez pas le rugby, venez soutenir deux grandes causes. Le match de l’année dernière s’est terminé par une déroute, alors que la Police Secrète a réussi à transformer douze essais dans les dernières minutes. Les pompiers ont prétendu qu’il y avait eu faute criminelle (le jeu de mots est volontaire, chers auditeurs) quand l’ensemble de leurs remplaçants a été assassiné sur leur banc avec des sarbacanes à la mi-temps. Ces meurtres restent non-résolus et non-enquêtés. Nos condoléances aux familles des remplaçants décédés. Reposez en paix.
Ça devrait être chouette ! Attendez-vous à ce que des pompiers assoiffés de vengeance sur le terrain ce vendredi. Les billets sont à 10€ seulement, 5€ si vous apportez de l’uranium enrichi de type “Yellowcake”. Les hélicoptères noirs scanneront les esprits de la ville le jour du match, pourchassant ceux qui ne s’y rendront pas. Les 500 premiers fans recevront, via chirurgie, des branchies fonctionnelles.

Attention : il n’y a pas de bourdonnement statique, numérique, provenant du parc à chiens, a annoncé aujourd’hui la maire, Paméla Vasseur. La maire a insisté à plusieurs reprises, au cours de sa conférence de presse impromptue de 90 secondes, qu’il n’y a, en provenance du parc à chiens, aucun son insupportable, à déchirer l’âme, agressant les forces du plus profond de votre être. La maire a poursuivi en demandant à tous les résidents de Valnuit de bien comprendre qu’il ne peut en aucun cas exister un message chiffré émanant d’un petit espace municipal clôturé fait de pelouse et de terre. Les citoyens ne sont même pas supposés être conscients de l’existence du parc à chiens, aussi ne devraient ils pas être capable de capter une voix surnaturelle et menaçante leur demandant d’amener leurs métaux précieux et leurs nouveaux-nés au parc à chiens.
“Le parc à chiens”, a-t-elle répété. “Il ne saurait être réel. Jamais.” a-t-elle hurlé, tapant sur la tribune de ses poings ensanglantés.
Il n’y a pas eu de questions.

Et mantenant, un message de nos sponsors !
[bruit de gémissement]

Et maintenant, le trafic.
Il y a une voiture arrêtée sur la voie d’accès de la rocade Est au sud de la route départementale D800. Les automobilistes devraient connaître de légers ralentissements, alors que les motards de la police démentent fortement cette annonce. En fait, des représentants de la police viennent à l’instant de publier un communiqué établissant qu’il n’y avait aucune voiture, nulle part et ajoutant “qu’est-ce que vous faites, là, à parler d’elles, racontant des mensonges stupides, bande de gens stupides ? Il n’y a pas de voitures ! Qu’est-ce que c’est que cette histoire ? Oh, pitié, vous y avez vraiment cru une seconde ? Attendez. Attendez ! Vous pensiez que les voitures existent ?” La patrouille motard a terminé par “C’est énorme !”
Les autres routes semblent tranquilles. Attendez-vous à des ralentissements, bien sûr, au site de construction du pont-levis, vu qu’il est encore à des années d’être achevé.

Voici l’horoscope de cette semaine.
  • Vierge : allez voir un film, aujourd’hui. C’est un excellent moyen de s’évader. Particulièrement de toute cette pollution et de ces dangereux UV. Et dites, ce grain de beauté, il est nouveau ?
  • Balance : vos rêves seront emplis de visions prophétiques. Notez-les quelque part. Avec un peu de chance, il y aura quelques bons numéros de loto ou résultats sportifs.
  • Scorpions : maudits soyez-vous ! Vous et votre famille ! Et vos enfants ! Et les enfants de vos enfants ! Vilains, vilains scorpions...
  • Sagittaire : faites un bon repas, aujourd’hui. Vous l’avez mérité. Et par cela, j’entends d’énormes allergies alimentaires. Et par mérité, je veux bien sûr dire “attrappé”. Je devrais relire ces trucs avant de les lire à haute voix. Réessayons. Vous avez attrappé d’énormes allergies alimentaires. Oui, c’est mieux. Bon appétit !
  • Capricorne : ce que vous avez mis ce matin n’étaient pas des lentilles de contact. Vous feriez mieux de ne pas y repenser.
  • Verseau : la dame de coeur sera sous la carte du milieu. Faites confiance aux étoiles. Investissez toutes vos économies dans ce petit jeu de rue fort lucratif.
  • Poisson : vous avez gagné une voiture neuve !
  • Bélier : vous ressentirez une tristesse lancinante à propos d’un passé enfui. L’odeur du jour est agropyre et pain grillé.
  • Taureau : aujourd’hui c’est votre Journée Annuelle de Crime. Tous les taureaux sont exempts de respecter la loi ce jour.
  • Gémeaux : vous rencontrerez quelqu’un aujourd’hui qui n’aura aucun effet sur votre vie, et que vous oublierez immédiatement. Gardez espoir dans un futur possible.
  • Cancer : il faut que je paie ma facture de téléphone, et aussi que j’achète du lait. Ce n’est pas moi qui parle : c’est ce que les étoiles disent aujourd’hui. Interprétez-le comme bon vous semble.
  • Lion : il vaut mieux que je ne lise pas ceci à haute voix. Mieux vaut que vous ne sachiez pas. Dites à votre famille que vous l’aimez.
C’était l’horoscope de la semaine.

Une bonne nouvelle pour nos amateurs d’avions radiocontrôlés. Les arbres métalliques noirs non-identifiables qui sont soudainement apparus à proximité de la bibliothèque en Juin et qui faisaient prendre feu à tout objet aéroporté s’élevant au dessus de 10 mètres ? Eh bien ils ont finalement été enlevés, alors qu’un petit centre commercial et un parking sont en train d’êtres construits.
L’aéroport de Valnuit, les ornithologues amateurs locaux et ce gentil couple d’épileptiques qui gèrent l’hélicoptère des services d’urgence seront sûrement aussi ravi qu’on puisse l’être pour une telle nouvelle. 
Plusieurs pétitions, cependant, ont été lancées par des organisations d’amélioration du voisinage. Juanita Josserand, à la tête de l’une de ces organisations, Valnuit Ou Rien, a déclaré “Aaaaaarbres ! Ils sont nous !” Mme Josserand a ensuite fait une pause de plusieurs minutes, sans cligner des yeux puis murmuré de nouveau “Aaaaaaarbres” avant de s’effondrer en larmes et gémissements. Mme Josserand a ensuité été emmenée au CHU de Valnuit, où son état serait désormais stabilisé. Ce matin, l’avocat de Mme Josserand a rendu publique une déclaration disant “ma client reconnaît pleinement l’ironie de ce voyage en hélicoptère mais elle maintient sa déclaration précédente : “Aaarbres, aaarbres, ils sont nous.”” A part ça, je tient de sources sûres qu’il y aura un Yogurt Factory au nouveau centre commercial. Dééélicieux !

Du nouveau sur l’Affaire du Pont-Levis : le conseil municipal déclare qu’en réponse à l’effondrement de cette semaine, il augmentera le budget du projet de 20 millions d’euros, réparti sur les 14 prochaines années, le nouveau calendrier du Pont-Levis. L’argent de cette dépense sera équilibrée par des modifications sur le menu des cantines scolaires, une taxe de séjour dans les hôtels de 65% et un péage sur le pont de 276€, qui sera réduite à 249€ avec l’abonnement.

Et maintenant, un éditorial.
Les projets chers et ambitieux ne sont pas rares, à Valnuit. Nous sommes une petite ville patiente mais résistante. Nous avons de grands rêves - parfois des rêves effrayants et inoubliables qui se répètent chaque année et sont partagés par chaque habitant de la ville - mais nous faisons de ces grands rêves des réalités. Vous souvenez-vous du beffroi ? Cela a pris huit ans et 23 millions d’euro à construire. Malgré son invisiblité et sa constante téléportation, c’est un superbe bâtiment qui reste parfaitement à l’heure. C’est un des éléments clefs du paysage architectural grandissant de Valnuit, au contraire de l’hideux stade de St Falaise qu’ils ont construit au printemps dernier. St Falaise ne fait jamais rien correctement. C’est là-bas que Stéphane Carlsberg devrait aller vivre. Mon dieu, quel con !

Et maintenant, la météo
[Straitjacket par Ray Mond]

Apparemment, la police secrète municipale partage mon avis sur ce vieux Stéphane Carlsberg, chers auditeurs. Nous venons tout juste de recevoir un rapport, provenant d’un témoin digne de foi, que Stéphane a été enlevé à l’arrière d’une camionnette sans fenêtres il y a deux jours, avant de réapparaître ce matin la tête enrubannée de gros bandages et mangeant du polystyrène taillé en forme de crème glacée.
Je veux prendre cet instant pour tous vous remercier pour toutes ces généreuses donations que vous nous avez consciemment - ou non - faites. Au cours de cette émission, nous avons récolté un poil plus de 45000€, ce qui inclut une donation de 45000€ de la part d’un certain leader mondial anonyme. Je ne peux pas vous dire qui. Disons seulement… muchos gracias, El presidente ! Mano dura, cabeza y corazon.
Merci encore pour votre soutien involontaire à la radio communautaire. On ne pourrait y arriver sans le soutien d’auditeurs comme vous, en conjonction avec les contributions dénuées d’éthique en provenance d’organisations néfastes.
Et sur ce, je vous laisse seuls avec vos pensées, les amis.

Restez à l’écoute pour notre émission spéciale “Le Zydeco : note par note”, une description verbale de deux heures sur ce à quoi ressemble la musique zydeco.

Buenas noches, Valnuit, bonne nuit.

Bienvenue à Valnuit est une traduction bénévole de Welcome to Night Vale, une production Commonplace Books. Le texte original est écrit par Joseph Fink et Jeffrey Cranor. Cet épisode a été traduit par l’équipe des Valnuitains et produite par Kobal. La voix française de Cecil, Emile, est Kalysto. 
Le générique est de Disparition. Il peut être téléchargé sur disparition.info 
La météo de cet épisode était “Straitjacket” par Ray Mond. Vous trouverez plus d’information en allant sur http://raymondmusic.bandcamp.com/
Allez sur commonplacebooks.com pour plus d’information sur le podcast anglais, ainsi que sur leur livres à propos des idées non utilisées de H.P. Lovecraft ou sur ce que cela signifie de devenir un adulte.
Le proverbe du jour: Perdu ? Confus ? Vous manquez d’un but ? Vous cherchez un sens à votre vie ?

1 commentaire: